Mission et attributions du MTFPAS

Le Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires sociales a pour mission, la définition, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de Ia politique de l'Etat en matière de travail, de fonction publique, de réforme administrative et institutionnelle de famille, de solidarité nationale, d'emploi, de micro finance et d'égalité des chances conformément aux lois et règlements en vigueur en République du Bénin et aux visions et politiques de développement du Gouvernement.

A ce titre, il est chargé,

En matière de promotion du travail:

  • De concevoir, suivre et contrôler la législation du travail et de la sécurité sociale ;
  • De définir et suivre la mise en œuvre des politiques de promotion de l’emploi dans tous secteurs, en collaboration avec les structures techniques des ministères concernés ;
  • De définir et mettre en œuvre la politique de protection sociale des travailleurs de l’économie formelle et informelle ;

 

En matière de fonction publique :

  • De concevoir et mettre en œuvre la politique de gestion prévisionnelle des ressources humaines de l’Etat ;   
  • De définir et adapter de façons constante le profil de la fonction publique aux exigences du progrès et de la modernisation ;
  • De définir et mettre en œuvre la politique de recrutement des agents de l’Etat, et suivre la gestion de leurs carrières ;
  • De définir et mettre en œuvre un système intégré de gestion des ressources humaines de l’Etat permettant de gérer la formation continue, l’évaluation des performances, le système de rémunération des agents de l’Etat et incluant un système d’information statistique performant ;
  • D’élaborer, suivre et adapter de façon constante les textes régissant la fonction publique d’Etat et la fonction publique territoriale ;

 

En matière de réforme administrative et institutionnelle:

  • D’impulser et coordonner les chantiers de réformes concourant à une administration publique de développement, en collaboration avec les structures concernées ;
  • De concevoir des politiques et stratégies de réformes globales et sectorielles et veiller à leur application effective ;
  • D’appuyer l’élaboration des normes, procédures et standards de performance des services publics au niveau de l’administration publique, des institutions de la République et des organes de gouvernance des entreprises publiques ;
  • De promouvoir la dématérialisation de certaines formalités administratives et l’amélioration de la qualité des services aux usagers /clients en collaboration avec le ministère en charge de l’économie numérique ;
  • De promouvoir une démarche qualité dans la conduite des réformes publiques avec la mise en place d’une pédagogie de réformes, d’un tableau de bord de suivi des réformes et d’un système d’évaluation participatives des réformes ;
  • De définir une stratégie nationale de financement des réformes publiques ;
  • D’appuyer tous les ministères concernés dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de décentralisation et de déconcentration (plan 2D) pour la territorialisation des stratégies sectorielles de l’Etat ;
  • D’animer un mécanisme interministériel de coordination des réformes de l’Etat ;
  • De promouvoir la détection, la valorisation des talents et des innovations administratives dans tous les secteurs et toutes les collectivités locales pour ancrer la culture administratives dans l’excellence et l’égalité des chances ;
  • D’identifier et proposer les mesures et actions de renforcement des capacités en matière de conduite efficace des réformes de l’Etat ;
  • De promouvoir les valeurs morales et éthiques fondées sur la primauté de l’intérêt général, la sacralisation du travail, le sens du bien commun, la culture de la vertu et l’amour de la patrie ;
  • De mettre en œuvre les réformes adoptées par le Gouvernement ;

En matière de promotion de la famille, de la femme, du genre, du troisième âge, et de réinsertion des personnes handicapées :

  • De veiller à la vulgarisation et à l’application effective des textes juridiques nationaux et internationaux sur la famille et l’enfant ;
  • De contribuer eu développement d’activités concourant à la préservation de la cohésion familiale, à l’amélioration des conditions des familles et à la réinsertion sociale des enfants en situation difficile ;
  • De coordonner les actions des Organismes et Organisations Non Gouvernementales qui œuvre en faveur de la famille, de l’enfant et de l’adolescent et soutenir les dynamiques locales ;
  • D’assurer la coordination, le suivi et l’évaluation des mécanismes d’intégration de l’approche genre dans les stratégies nationales et veiller à leur prise en compte dans les politiques et programmes nationaux de développement ;
  • De contribuer à la conception et à la mise en œuvre des programmes de promotion de l’égalité et de l’équité selon le genre , sur les plans éducatif, social, économique, culturel, politique et juridique ;
  • De coordonner, promouvoir et évaluer les actions des Organisations Non Gouvernementales œuvrant pour la promotion de l’égalité et de l’équité selon le genre et du bien-être  des populations ;D’impulser la vie associative féminine et susciter l’esprit entrepreneurial chez les femmes en synergie avec toutes les autres structures publiques ;
  • De concevoir, coordonner, suivre la mise en œuvre et évaluer la politique nationale en matière de solidarité nationale et de protection sociale ;
  • De promouvoir l’intégralité socio-économique des personnes en difficulté ;
  • D’élaborer les stratégies de protection sociales et de développement des mutuelles de solidarité en collaboration avec les ministères et organismes concernés ;
  • De coordonner et faire le suivi de la gestion des secours et aides et participer aux opérations humanitaires ;
  • D’organiser, suivre et évaluer, en collaboration avec les structures concernées les actions de prise en charges psycho-sociale des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA en collaboration avec le ministère de la santé ;
  • De contribuer à la valorisation du capital humain, à travers des actions d’information, d’éducation et de communication en milieu urbain et rural ;
  • De concevoir, suivre à la mise en œuvre et évaluer la politique nationale en matière de protection des personnes de troisième âge ;
  • De développer des partenariats avec les associations de personnes de troisième âge ;

 

En matière de microfinance, d’entreprenariat, d’emploi des jeunes et d’égalité des chances:

  • De concevoir, vulgariser et mettre en œuvre la stratégie nationale pour le développement de la microfinance ;
  • De contribuer à la création et à l’amélioration continue d’un environnement favorable à l’émergence et au développement des systèmes financiers décentralisés en collaboration avec le ministère en charge des finances ;
  • De coordonner et harmoniser les actions de promotion des différents intervenants dans le secteur de la microfinance, en collaboration avec le ministère en charge des finances ;
  • D’assister les promoteurs d’institutions de microfinance dans le renforcement de leurs structures ;
  • D’appuyer la formation des acteurs du secteur de la microfinance et de l’entreprenariat :
  • D’assurer la formation et la diffusion de l’information relative à la promotion du secteur de la microfinance ainsi que d’autre formes d’appui aux systèmes financiers décentralisés ;
  • D’appuyer toute démarche de développement de produits financiers innovants adaptés aux besoins des acteurs du secteur de la microfinance en collaboration avec le ministère en charge des finances ;
  • De réaliser des études susceptibles d’améliorer les produits existants et d’atteindre des échelles géographiques importantes en vue d’une large couverture du territoire ;
  • De capitaliser les meilleures pratiques pour leur large diffusion au niveau national et international ;
  • D’élaborer la stratégie nationale de développement des métiers et des emplois dans chaque secteur pour soutenir la promotion de l’emploi des jeunes dans les communes ;
  • De faciliter l’accueil des jeunes en stages professionnels de pré-qualification dans tous les secteurs avec un meilleur encadrement les préparant à l’auto-emploi ;
  • D’assurer la représentation de l’Etat et faire le plaidoyer au sein des organismes nationaux et internationaux ayant pour vocation la promotion et le développement de l’emploi des jeunes ainsi que des petites et moyennes entreprises.

Le Ministère

 Emploi et microfinance  

 

 

Travail et fonction publique

Protection sociale

 
Nous écrire     |    FAQ  |  Mentions légales | Partenaires  | Plan du site

Adresse : Cadjèhoun -Cotonou - Tél : (00229) 21 33 23 30

Ministère du Travail de la Fonction Publique et des Affaires Sociales

Copyright © 2017 - MTFPAS